Les conséquences de la canicule

Les conséquences de la canicule

Causé par l'activité humaine, Les vagues de chaleurs extrêmes sont de plus en plus pressentis. Une conséquence directe du réchauffement climatique. Un rapport publié le  10 octobre 2022 de l'Organisation des Nations unies (ONU) et de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge met en garde certaines parties du monde a l’exemple de l’Asie du Sud-Ouest du Sahel en Afrique, et de l’Asie du Sud qu’il qualifie de territoires invivables dans les décennies avenir car les conséquences du réchauffement climatique augmentent à grande vitesse .

On a recensé en 2010 en Russie 55 000 morts et dans le reste de l’Europe en 2003, 70 000 pertes en vie humaine causé par l’extrême chaleur. Les poussés de chaleur extrêmes sont les dégâts climatiques qui ont causé le plus de pertes en vie humaine.

Dans les prochaines décennies, le taux de mortalité en rapport aux chaleurs extrêmes seront en constante évolution. 

Les personnes exposées à la chaleur extrêmes et l’humidité ne survivront pas. Le même constat en ce qui concerne les sociétés.

 

Les conséquences de la canicule : sur le plan social et géographique

 

Les contrées du monde les plus pauvres endurent les effets néfastes les plus agressives  des poussés de chaleur extrême.

Les régions tropicales sont des territoires ou les conséquences du réchauffement de la planète entre 1,5 °C et 2° C sont les plus visibles. Ces territoires où vivent des personnes en situation d’extrême pauvreté, dépendant de l’aide humanitaire.

Des espaces territoriaux à l’instar de l'Asie du Sud, du Sahel, et du Sud-Ouest auront un nombre notoires de pertes en vie humaine due au réchauffement climatique. Des inégalités mondiales seront de plus en plus élevées.

Les villes sont le foyer les plus exposés aux chaleurs extrêmes à cause de la forte population. Des examens ont démontrés que les personnes en situations de pauvreté urbaine vont évoluer de 700%, essentiellement en Asie du Sud-Est et en Afrique de l'Ouest d'ici à 2050.

 La différence climatique s’estime au niveau locale, mais également au niveau individuel. Certains profils à risques souffriront bien plus des chaleurs extrêmes :

  • Les personnes agées 
  • les individus en surpoids 
  • les  handicapés 
  • les individus qui ont une santé fragile
  • les femmes enceintes ou celles qui allaitent 
  • les enfants en bas âge…

 

 EN BREF

Consulter : Rapport 2022 du GIEC : Une nouvelle alerte face au réchauffement  climatique

 

 

Anticiper les chaleur extrêmes

 

Ce compte rendu n’évoque en aucun cas des solutions pour prévenir et empêcher des masses de chaleur d’extrêmes qui sont les effets les plus visibles d'un réchauffement climatique continu.

Des mesures prévisionnelles suggérées sont:

  • mettre sur pieds  un système de preuves des effets de la canicule et fournir des détails efficaces aux décisionnaires ;
  • apporter un appui à l'anticipation et à la préparation, à l'échelle internationale ;
  • effectuer des expériences nouvelles et durables et financer les actions locales contre la canicule ;
  • ajuster les solutions humanitaires ;
  • consolider les promesses nouvelles  dans les domaines de l'humanitaire, de la  croissance et du climat.

 

Article publié le 01 novembre 2022

© Copyright Fundbid 2022 - Tous droits réservés.