Le crédit relais, qu’est-ce que c’est ?

Le crédit relais, qu’est-ce que c’est ?

Un changement de région pour la vie professionnelle ? De nouvelles aspirations pour vous et votre famille ? Vous souhaitez quitter votre appartement pour un espace plus grand, potentiellement avec plus de verdure ? Vous êtes propriétaire de votre résidence actuelle mais souhaitez en changer, votre résidence principale n’étant pas encore vendue, vous doutez de la faisabilité de votre nouveau projet immobilier ? 

Rassurez-vous, le prêt relais est pensé pour ce genre de situation ! Cela peut par exemple vous éviter une location entre deux déménagements, et toutes les contraintes que cela peut inclure. Découvrons ensemble les avantages et inconvénients d’un prêt ou crédit relais, une solution qui permet malgré tout de voir les projets en toujours plus grand.
 

Un prêt à rembourser dès la vente de votre “ancien” bien 

Vous avez trouvé un acheteur pour votre bien actuel et signé pour l’achat de votre nouveau logement, mais les dates ne coïncident pas vraiment pour vous permettre de régler l’achat avec l’argent de la vente du premier bien immobilier. Plutôt que de prendre une location entre les deux périodes d’habitation et d’organiser deux déménagements, le prêt relais peut vous être proposé par votre établissement bancaire. Concrètement, la banque peut vous avancer les fonds du nouveau bien, en général à hauteur de 70% du prix du bien en vente. 
 

Le prêt relais est une offre très encadrée 

Le crédit ou prêt relais est une solution très encadrée par les banques. Bien souvent, celles-ci n’acceptent de vous prêter qu'entre 60 et 70% du montant total du bien dont vous vous séparez. Mais attention, ces indications peuvent être faussées dans certains cas. Par exemple, si vous vendez un appartement en pleine ville, où l’immobilier est très demandé, pour réinvestir dans un lieu plus isolé géographiquement, alors vous vous retrouvez en position de force face à la banque et dans certains cas, il devient possible d’emprunter 90% du prix total de la vente, si ce n’est même 100% de celui-ci. 

Notez enfin que si un crédit est déjà en cours pour le financement du bien à vendre, le montant du prêt relais sera retranché en fonction du reste à payer du bien en vente. 

 

Attention à l’échéance finale, vous obtiendrez un délai maximum de 2 ans pour vendre votre ancien bien

Ce prêt pourra dépanner votre situation pour une durée de maximum deux ans. Plus précisément, c’est un prêt d’un an, renouvelable une fois. Il vous faudra, ici, veiller à faire attention à l’échéance finale, car une vente prend au minimum trois mois et les délais entre la signature du compromis de vente et celle de l’acte peuvent très vite s’allonger jusqu’à parfois neuf mois. 


 

Un prêt relais est-il forcément source de nombreux frais annexes ?

Outre les avantages que peut comporter un prêt relais, il amène dans son lot de nouvelles, quelques limites. La principale est l’estimation de votre ancienne acquisition. Celle-ci peut être vérifiée par votre banque. En complément, l’établissement prêteur pourra également demander l’expertise de deux cabinets indépendants, les frais de ces actes seront cependant à votre charge. Ces démarches pourraient faire évoluer vos espérances financières à la baisse. 

Par ailleurs, d’autres frais peuvent venir augmenter le coût final de votre crédit immobilier. En effet, le prêt relais est soumis à taux taux nominal, basé sur le taux du prêt relais auquel on ajoute entre 0,10 et 0,30%. Comme pour tout crédit, le taux dépendra du risque estimé par la banque quant à votre dossier et votre profil. 
 

Le différé total du prêt relais est-il judicieux ?

Notez également qu’il est possible de prévoir une part de différé partiel de votre crédit relais. Cela signifie que chaque mois, vous devez régler les intérêts du prêt. Le différé total, quant à lui, vous coûtera plus cher. Actuellement, sur la base d’un emprunt de 100 000€, avec le taux revu pour le crédit relais, à hauteur de 2%, le différé total vous coûtera alors 2 000€ sur une durée de 12 mois et 4 040€ pour une durée de prêt de 24 mois. Il faudra, comme pour tout emprunt, ajouter une assurance de prêt, ce qui ajoutera de nouveaux frais annexes chaque mois. 

Et si toutefois le crédit relais proposé par votre banque ne parvient pas à assurer le financement de vos projets immobiliers, il est possible d’opter pour un prêt supplémentaire classique. Cela permettra ainsi d’emprunter plus que le prix du premier bien pour investir dans un second bien immobilier plus onéreux. 

Finalement, si l’on souhaite retenir un dernier point positif concernant le crédit relais, c’est que celui-ci peut être remboursé avant son terme sans aucune pénalité

Il vous est ainsi possible de procéder à un remboursement anticipé du crédit, cela permettra de réduire les mensualités de vos crédits, en revoyant au passage votre taux d’endettement à la baisse en tant qu'emprunteur. 

 

Publié le 28 mars 2021

© Copyright Fundbid 2021 - Tous droits réservés.