Crédit immobilier : emprunter seul, mission impossible ?

Crédit immobilier : emprunter seul, mission impossible ?

Dans certaines circonstances, on peut imaginer qu’emprunter seul peut porter préjudice. Et pourtant, cela ne signifie pas vraiment qu’un établissement financier ne croira pas et n'accordera pas de crédit à votre projet d’achat immobilier. De plus, acheter seul ne signifie pas forcément non plus que le montant que vous pourrez emprunter sera moins élevé, mais cela n’est pas valable pour l’ensemble des situations. Dans le cas où vous ne disposez pas d’apport par exemple, les démarches d’obtention de prêt immobilier pourront s’avérer plus compliquées, mais pas impossibles. 

 

Acheter un bien immobilier seul, comment faire ? 

Vous avez sauté le pas, effectué vos recherches et avez à présent trouvé l’appartement ou la maison de vos rêves ? Il vous reste maintenant à présenter et à séduire un ou plusieurs établissements financiers afin d’obtenir des offres pour votre crédit immobilier. Votre situation financière sera étudiée par les banques, plus celle-ci se constituera d’importants revenus, plus les banques apprécieront votre profil. Votre emploi aura aussi un rôle à jouer, en effet, avec un contrat à durée indéterminée et donc une stabilité professionnelle, votre dossier aura plus de chances de séduire. 

 

Un apport jouera en votre faveur

Pour autant, cela ne fera pas tout. Pour maximiser vos chances, il vous faudra respecter certains éléments au moment de formuler votre demande de prêt. En premier lieu, le montant demandé devra respecter un taux d'endettement inférieur à 25%. Ensuite, votre reste à vivre devra être confortable, comptez à minima 700€ pour un adulte. Si enfant vous avez, comptez alors entre 300 et 500€ supplémentaires. 

Par ailleurs, un autre élément à prendre en compte : il faudrait idéalement que la mensualité de votre crédit immobilier ne soit pas trop éloignée, en termes de montant, du prix du loyer de votre location. Ce qu’on appelle le saut de charge devra donc être le plus faible possible.

Enfin, un apport sera apprécié par la banque. Bien qu’il ne soit pas impossible d’emprunter seul et sans apport, cela peut rendre votre profil difficile à satisfaire. En effet, votre apport personnel va d’une part rassurer la banque sur vos capacités à mettre de l’argent de côté, mais aussi permettre le financement des frais annexes liés au crédit immobilier, il s’agit là des frais de notaires par exemple. En général, il est recommandé de disposer d’un apport d’au moins 10% du prix du bien immobilier. Avoir un apport pourra aussi vous permettre de bénéficier de taux avantageux, voire même de recevoir d’autres offres d’avantages à étudier, en fonction des établissements bancaires. 

 

Faites votre demande en ligne avec fundbid

Lorsque vous présenterez votre dossier aux banques, il vous faudra prouver votre stabilité financière, sur les trois derniers mois avant la demande. Exit donc les incidents de paiements, les découverts ou tout autre incident, cela peut provoquer une réponse négative de la part des banques. Pour optimiser votre recherche, il peut être idéal d’être accompagné par fundbid. Nous pouvons effectivement vous accompagner de A à Z dans vos démarches et sans aucun frais. Notre solution vous permet de recevoir une sélection d’offres détaillées, et vous pourrez choisir celle qui vous convient le plus en toute liberté. De plus, cela évite donc la paperasse et les multiples rendez-vous de recherche et d’étude avec les banquiers et courtiers, tout est digitalisé avec fundbid. 

 

Quels sont les avantages à co-emprunter pour financer un achat immobilier ?

L’assurance quand on emprunte à deux

Vous souhaitez emprunter avec votre partenaire pour acheter un bien immobilier ensemble ? Vous allez donc vous engager de façon réciproque et solidaire dans le cadre de l’emprunt financier, vous pourrez cependant désigner un emprunteur principal et un co emprunteur. Notez cependant que vous serez égaux devant la loi et serez soumis aux mêmes droits et aux mêmes obligations. Comme pour un emprunt individuel, la banque étudiera de nombreuses données parmi lesquelles vos taux d’endettement respectif, vos apports et le montant qu’il vous restera pour vivre une fois les mensualités réglées. 
 

Emprunter à deux permet certains avantages, notamment d’augmenter le montant de votre prêt. Sachez cependant que le co-emprunteur devra lui aussi souscrire à une assurance afin que le crédit immobilier soit assuré à hauteur de 100%. Un élément qui n’est pas des moindres cependant, la prise en charge de l’assurance peut être décidée en fonction de quotité. Il s’agit donc de répartir le risque entre les co-emprunteurs. Cela peut donc être deux parts égales ou l’une plus importante que l’autre.

 

Le statut marital peut aussi avoir des avantages... 

Le statut marital est un sujet sur lequel il convient de se pencher avant de prendre toute décision d’emprunt financier. En effet, en fonction des situations de chacun, différentes conséquences peuvent avoir lieu. 

  • Dans le cas d’une union libre, il convient d’acheter un logement en indivision. Cela signifie que chaque emprunteur paiera pour une part du logement et sera propriétaire de cette part précise du dit logement.
  • Dans le cas d’un couple pacsé après le 1er janvier 2007, c’est la séparation des biens qui sera appliquée. Les conjoints ont ici la possibilité d’acheter respectivement un part du bien immobilier, cela correspondra à ce qu’ils ont choisi de financer. Pour des couples pacsés avant cette date, c’est l’achat du logement sous la forme d’indivision, comme évoqué précédemment, qui prendra effet.
  • Pour un couple marié sous le régime de séparation des biens, une personne dispose du droit d’acheter exclusivement seul. Pour un achat en couple, il vous sera alors demandé le pourcentage acheté et financé par chacun pour le logement. Si toutefois vous avez opté pour un mariage avec la communauté universelle, alors vous partagerez tous vos biens, achetés avant ou après le mariage avec votre conjoint. Ici, il n’y aura aucune distinction entre vos investissements et ceux de votre moitié.

Finalement, de nombreuses options sont possibles pour investir seul ou à plusieurs, mais la clé de l’investissement immobilier reste la même : être en mesure de justifier à l’établissement bancaire sa bonne gestion et sa stabilité financière. 

 

Publié le 10 avril 2021

© Copyright Fundbid 2021 - Tous droits réservés.