Le passeport vaccinal covid19 : bientôt des effets sur votre demande de prêt immobilier ?

Le passeport vaccinal covid19 : bientôt des effets sur votre demande de prêt immobilier ?

Depuis plus d’un an à présent, la Covid-19 s’est installée dans notre quotidien. Et tandis que de plus en plus de personnes deviennent éligibles à la vaccination en France, un passeport vaccinal est de plus en plus évoqué pour l’avenir. Concrètement, ce passeport permettra par exemple aux personnes vaccinées de voyager de façon libre et sans restriction. Ce laissez-passer pourrait être au cœur des conversations de nombreux acteurs, et notamment au sein des banques. En effet, et si les banques se basaient elles aussi à l’avenir sur ce passeport vaccinal avant d’accorder un prêt immobilier ?

 

L’impact de la Covid-19 sur l’économie et sur l’immobilier.

Depuis le début de la crise sanitaire liée à la Covid-19, de nombreux Français ont pu épargner plus qu’à la normale. Magasins non essentiels fermés, moins de sorties, cet argent pourrait donc à l’avenir servir dans le cadre d’un projet immobilier. Entre 2020 et 2021, les François ont épargné près de 165 milliards d’euros selon les estimations de la Banque de France, et s’il semblerait que les plus aisés sont ceux qui ont le plus épargnés, les moins aisés n’en sont pas en reste, ils ont placé les projets immobiliers en tête de leurs priorités. 

Ce qu’il est nécessaire d’observer ici, c’est que la crise sanitaire a fait évoluer les envies de nombreux Français. Verdure, maison avec extérieur, grand espace, cadre de vie agréable, quitter la ville pour des espaces plus calmes, voilà ce que beaucoup souhaitent à présent. Dans certaines régions, comme la Bretagne ou la Vendée par exemple, ces envies laissent des traces. En effet, les régions littorales proposent des prix attractifs en termes d’immobilier. Mais depuis plusieurs mois à présent ces prix bondissent, en cause la très forte hausse de la demande. De plus en plus d’entreprises proposant une majeure partie du temps en télétravail à leurs salariés, ces derniers font donc le choix de partir dans des zones géographiques à proximité de leur lieu de travail, en TGV. 

 

Investir dans l’immobilier, entre résidence secondaire et valeur refuge...

S’il y a donc une principale conséquence de la crise du Covid-19 sur l’immobilier, c’est le déménagement de grande ville pour changer de résidence ou pour acquérir une résidence secondaire dans un cadre de vie plus agréable et plus aéré. Si cette résidence secondaire était auparavant vue comme des coûts supplémentaires pour les ménages, en raison de l’entretien, de la non occupation une partie de l’année, à présent et en particulier pour les cadres supérieurs, c’est devenu un excellent investissement

Par ailleurs, et au-delà de l’investissement pour le bien-être et le cadre de vie, investir dans de la pierre continue d’être une valeur refuge en temps de crise. En effet, malgré toutes les crises observées en France, l’immobilier a toujours été une valeur refuge, c’est même un secteur qui n’a jamais désintéressé les Français. À l’heure des confinements, ce marché est même devenu le centre des attentions, et pour aller dans ce sens, de nouvelles façons de faire sont mêmes nées, le service fundbid par exemple vous facilite les démarches en confinement, dans la mesure où vous n’avez pas besoin de rendre visite ni aux banques, ni à un courtier, ni même vous déplacer pour trouver des offres de crédits immobiliers. 
 

Les banques apprécieront-elles particulièrement les personnes vaccinées ? 

Pour favoriser votre dossier, la banque ou l’assureur de votre crédit pourraient vous interroger sur votre carnet vaccinal, et plus particulièrement sur le passeport vaccinal concernant la Covid-19. Mention pourrait être faite dans les contrats, notamment d’assurance, mais pour l’heure, il ne s’agira jamais d’une obligation pour finaliser le contrat.

Par ailleurs, si les banques et assurances ne peuvent vous imposer d’être vacciné pour obtenir un crédit immobilier, des dispositifs pourraient être envisagées sur les risques qu’elles prendront à l’avenir, car les variantes du covid19 sont incertains. Il est ici possible d’imaginer un soutien de l’état à l’avenir concernant cette prise de risque. L’état viendrait donc ici en complément, pour affirmer et rendre plus certains les dossiers de ses citoyens futurs propriétaires.

 

Le passeport vaccinal, bientôt un document obligatoire dans votre dossier ? 

Que l’on soit pour ou contre l’idée d’un passeport vaccinal en France, celui-ci pourrait avoir des conséquences dans de nombreux secteurs d’activité à l’avenir, et dans l’immobilier aussi. En effet, les banques pourraient-elles se fier à celui-ci avant de vous accorder ou non un crédit ? Pour l’heure, nous n’avons pas la réponse à cette question, mais nul doute qu’elles prendront un certain nombre d’éléments en compte. Juridiquement, elle ne peut pas imposer d’être vacciné, par contre elle peut prendre en compte votre profil avant de vous accorder un crédit. Si vous êtes par exemple dans une tranche d’âge considérée plus à risques face à la Covid-19, vous pourriez avoir moins de chance d’obtenir un prêt immobilier qu’une personne plus jeune puisque votre profil santé peut entrer en jeu. Ici, comorbidités et pathologies ne feraient pas de votre profil un profil idéal… 

En tant qu’emprunteur, il se peut donc que vous ne soyez plus uniquement interrogé sur vos capacités de remboursement, sur la durée de remboursement et les mensualités souhaitées pour obtenir le meilleur taux de crédit. D’autres éléments pourraient être pris en compte...

 

Publié le 01 mai 2021

© Copyright Fundbid 2021 - Tous droits réservés.